DeSoto Adventurer (1959)

1959 DeSoto Adventurer - Photos : Hemmings

 

Publié par Philippe Baron le 8 juillet 2014.

 

Walter Chrysler lança pour la première fois sa nouvelle filiale DeSoto au Motor Show de New York en janvier 1929 pour grandir encore son empire automobile. De sorte, elle faisait le pont entre les marques Dodge et Chrysler. En 1956, DeSoto présenta la puissante Adventurer capable de passer de 0 à 100 km/h en à peine 9 secondes. Performant aussi, son chauffage qui pouvait passer de -18° à 38°C en 15 secondes.

 

 

L’Adventurer, qui bénéficiait du style « Forward Look » (le style du futur) de Virgil Exner, fut initialement proposée en version limitée hard-top 2 portes. Chacun des 996 exemplaires produits durant la première année se vendit. Avec son V8 de 5.6 litres et 323 ch, elle atteignit une vitesse de 219 km/h sur le circuit de Daytona Beach et de 230 km/h sur l’une des pistes d’essai que possédait Chrysler aux Etats-Unis.

 

 

L’Adventurer proposait aussi des fonctionnalités comme la direction et le freinage assistés ainsi que des sièges et vitres électriques. Elle subit une refonte en 1957 avec l’ajout d’ailerons à l’arrière et se vendit à 1 950 exemplaires au cours de cette seconde année dont 300 cabriolets. La gamme DeSoto des modèles 57 comprenait les séries Fireflite et Firesweep moins chères, toutes deux dotées du V8 Hemi de 5.3 litres. Les ventes atteignirent le niveau record  de 117 747 voitures, mais la qualité ne fut pas au rendez-vous et la récession de 1958 entama largement le segment moyen supérieur du marché sur lequel opérait DeSoto. Les ventes chutèrent à 31 906 exemplaires dont 350 Adventurer hard-top et 82 cabriolets. 

 

 

En 1959, un rebond survient avec 45 724 véhicules vendus dont 590 Adventurer hard-top et 97 cabriolets. Puis DeSoto souffrit à nouveau des effets de la récession et d’une concurrence de plus en plus acharnée et les ventes plongèrent à nouveau. En 1960, la gamme est limitée à la Fireflite (14 484 exemplaires) et l’Adventurer avec 3 092 coupés, 5 746 berlines 5 portes et 2 759 cabriolets. Le 30 novembre 1960, 47 jours  seulement après l’introduction de l’année modèle 61, qui ne sera produit qu’à 3 034 exemplaires, Chrysler effaça DeSoto de ses tablettes.