Daewoo : Gamme 1999

Daewoo Matiz

 

Publié par Philippe Baron le 19 janvier 2015.

 

Au milieu des années 1990, qui aurait pu imaginer l’éclatante réussite de Daewoo, en France, comme dans le reste du monde. En 1998, 10 800 voitures du second groupe coréen (après Hyundai) avaient trouvé acquéreurs en France, soit plus qu’Alfa Romeo, Volvo ou Mazda. Le président de Daewoo, Kim Woo Choong semblait défier la crise financière que subissait le continent asiatique. Mais en 1999, une montagne de dettes mène Daewoo à l’effondrement et le démantèlement de l’entreprise.

 

 

En entrée de gamme pour 1999, Daewoo propose une petite citadine, la Matiz, à peine plus longue qu’une Renault Twingo (3.50 m contre 3.43 m). Conçue par Ital Design, la Matiz attire les regards par son dessin de petit monospace. Sa motorisation est tout aussi originale puisqu’il s’agit d’un petit 3-cylindres de 800 cm3. Après le rachat de la marque sud-coréenne Daewoo par General Motors en 2002, les Daewoo sont vendues sur les marchés export sous la marque Chevrolet. Ainsi, la deuxième génération de Matiz présentée en 2005 prend le nom de Chevrolet Matiz, tandis que la troisième génération de 2009 utilisera celui de Chevrolet Spark en Europe et en Amérique du Nord.

 

Daewoo Lanos

 

Remplaçante de la Nexia, première Daewoo importée en France en mars 1995, la Daewoo Lanos est la première voiture développée à 100 % par Daewoo et reçoit, à l’instar des Matiz et Leganza, une carrosserie de l’italien Giorgetto Giugiaro. Disponible dès 1997 en 3,4 et 5 portes, en configuration berline avec coffre ou avec hayon et en van, la Lanos dispose des moteurs essence 1.3 l 75 ch et 1.5 l 106 ch et d’un moteur turbodiesel d’origine Renault de 86 ch. La Lanos restera au catalogue jusqu’en 2002.

 

Daewoo Nubira

 

Lancée au printemps 1997, la Daewoo Nubira, conçue par le spécialiste italien I.DE.A., représente la berline familiale de la gamme. Disponible également en hatchback et en break, elle dispose d’un moteur 4 cylindres 1 498 cm3 de 107 ch, épaulé par un 2 litres de 108 ch. Elle sera produite jusqu’en 2002.

 

Daewoo Leganza

 

Pour remplacer l’Espero en 1997, Daewoo a fait appel, non plus à Bertone, mais à Giorgetto Giugiaro pour la carrosserie. La nouvelle berline de taille intermédiaire prend le nom de Leganza qui est une combinaison de deux mots italiens : Elegante (élégance) et Forza (puissance). Son unique moteur est un 2.0 litres de 133 ch, développé par Holden, filiale australienne de General Motors. Elle sera produite jusqu'en 2002.

 

Daewoo Arcadia

 

Parmi les véhicules Daewoo non importés en France, figure pour sa dernière année l’Arcadia. Lancée en 1994, elle reprenait la mécanique de la seconde génération de la Honda Legend avec son 3.2 l de 220 ch. Aussi au catalogue 1999 et pour sa dernière année, la Tico est une Daewoo lancée en 1991 et basée sur l’ancienne Suzuki Alto 800 cm3 tricylindre construite sous licence.

 

Daewoo Chairman

 

Après que Daewoo ait pris le contrôle de Ssangyong en décembre 1997, la grande berline Chairman est adoptée la calandre Daewoo officiellement en 1999. Ce modèle non importé en France a été conçu avec l’aide de Mercedes et ne renie en rien ses origines allemandes, tant par sa ligne qui ressemble à la Classe S, que par son châssis et sa mécanique de Classe E. Fabriqué en Corée, ce haut de gamme de 5.05 m flatte l’esprit national. Une version limousine existe avec un empattement allongé de 30 cm. Les équipements de confort et de sécurité sont à l’avenant. La Chairman dispose d’un 4-cylindres 2 295 cm3 146 ch, de deux 6-cylindres en ligne, 2 799 cm3 de 201 ch et 3 199 cm3 de 220 ch. Cette propulsion sera produite jusqu’en 2002.

 

Daewoo Chairman

 

En octobre 2002, General Motors acquiert la marque Daewoo et ses usines les plus modernes, sans ses engagements. Capitalisant sur la bonne réputation de la petite Matiz, qui se gagne une audience mondiale, GM Daewoo devient une pièce vitale au sein du marché des petites citadines. Les modèles de GM-Daewoo sont vendus sous la marque Daewoo en Corée du Sud et au Viêt Nam ; Suzuki et Chevrolet aux États-Unis ; Suzuki, Chevrolet et Pontiac au Canada ; Buick et Chevrolet en Chine ; Chevrolet en Europe de l'Est et en Russie ; et dès janvier 2005, sous la marque Chevrolet en Europe de l'Ouest. En 2011 GM-Daewoo ferme et devient officiellement Chevrolet. 

 

Daewoo Leganza