Citroën C-SportLounge Concept (2005)

 

Publié par Philippe Baron le 3 septembre 2014.

 

Au Salon de Francfort 2005,  Citroën présente un concept-car d’un nouveau genre qu’il qualifie de Grand Tourer, un véhicule de type monospace qui conjugue dynamisme et qualité de vie dans un seul et même volume. L’association de Sport et Lounge indique que le véhicule se positionne sur un créneau premium revendiquant plus de sportivité et un confort de limousine.

 

 

La présentation de ce concept-car au salon de Francfort en 2005 donnait l’occasion à Citroën, en tant que constructeur avant-gardiste, de tester le public et d’enregistrer ses réactions face à un nouveau genre d’automobile appelé crossover prônant la mixité des formes et l’originalité, une espèce bien aidée par l’avènement des SUV et de leur succès. Pour créer ce nouveau concept-car, l’équipe du style Citroën dirigée par Jean-Pierre Ploué est partie du constat qu’une sportive est peu pratique, et qu’une voiture pratique s’avère souvent peu sportive. L’idée était donc de proposer un véhicule ayant la silhouette d’un coupé sportif et cachant un véritable salon cosy, un « lounge » ultra confortable où il fait bon voyager, accessible via des portes antagonistes, d’où le nom SportLounge.

 

 

La silhouette générale s’avère inhabituelle avec l’absence de pied milieu, un pare-brise panoramique très incliné, et un toit vitré. Cependant, la grande lame chromée courant du haut des optiques jusqu’aux montants des portes, évoquant un profil de berline, reste le trait de style extérieur le plus marquant de ce concept. La C-SportLounge inspire par ailleurs force et puissance à travers ses volumes généreux accentués par des passages de roues très marqués et des jantes en aluminium de 20 pouces. Le caractère déterminé de la face avant est appuyé par des entrées d'air élargies et de longs projecteurs de forme incisive. Ces derniers disposent de faisceaux tournants pour obtenir un éclairage optimal en virage. Le traité de l'arrière adopte des feux à leds, en forme de boomerang et deux sorties chromées d'échappement.

 

 

L'aérodynamisme et la fluidité des lignes, valeurs fortes de la marque, ont été particulièrement travaillés. Le Cx atteint 0,26 et le Cz arrière 0,02. S'ajoutant au traité du style et du volume qui favorise la pénétration dans l'air, différents éléments techniques ont permis d'obtenir ces très bons résultats : Des conduits aérauliques de part et d'autre du bouclier avant. Ces derniers rejettent un flux d'air dans les passages de roues avant et créent un carénage virtuel. Un système électromécanique, piloté à l'arrière du toit, est constitué de micro-propulseurs (MEMS - micro electro-mechanical systems), qui créent un aileron virtuel par propulsion de jets d'air et améliorent fortement la traînée et la stabilité du véhicule à haute vitesse. Un aileron mobile inversé, sous la structure à l'arrière du véhicule, actionné par un vérin, améliore les caractéristiques de portance (Cz) et contribue à la stabilité du véhicule à haute vitesse. Il dispose de trois positions de déploiement : une première position " neutre ", qui s'intègre parfaitement dans le style arrière du véhicule, à l'arrêt et en situation urbaine ; une deuxième qui se déclenche à vitesse stabilisée au-dessus de 90 km/h et optimise le Cz et le Cx ; une troisième qui intervient en cas de freinage d'urgence pour accroître encore la déportance en créant " de l'appui " et stabiliser ainsi le véhicule. Le soubassement lisse du véhicule permet d'améliorer à la fois la traînée et la portance en optimisant le débit d'air sous le véhicule.

 

 

L'habitacle de la C-SportLounge, conçu pour accueillir confortablement quatre adultes, exprime la vocation grand tourisme de ce concept. Avec des portes arrière à ouverture inversée, la C-SportLounge révèle une accessibilité inattendue sur ce type de véhicule. Ces portes embarquent le pied milieu et disposent d'une large ouverture (angle de 87°). Le C-SportLounge adopte un cockpit inspiré de l’aéronautique. Le siège du conducteur est solidaire de la console centrale, ce qui lui permet de conserver toujours à portée de main les commandes de boîte et de la climatisation quel que soit le réglage longitudinal choisi. Tout est mis en œuvre pour se concentrer sur la route, avec un volant à commandes centrales fixes et des palettes de changement de vitesses.

 

 

Ce concept peut être équipé de motorisations de 140 ch à 200 ch, essence ou Diesel HDi avec filtre à particules. Grâce aux qualités aérodynamiques du véhicule, la C-SportLounge, longue de 4.51 m et large de 1.87 m, offre des performances élevées tout en garantissant une consommation et un niveau d'émission contenus. (Communiqué Presse Citroën)