Cisitalia 202 (1947-1953)

1949 Cisitalia 202 Gran Sport Berlinetta Coachwork by Pinin Farina/ Built by Vignale 1949 Cisitalia 202 Gran Sport Pinin Farina/ Built by Vignale - Photos : Kidston

 

Publié par Philippe Baron le 28 mai 2013.

 

La Cisitalia 202 présente des lignes si élégantes qu’elle influencera le style automobile de l’immédiat après-guerre et sera aussitôt reconnue comme une véritable œuvre d’art. Pour preuve, dès 1951, elle est la première voiture au monde à être exposée au sein des collections permanentes du Musée d’Art Moderne de New York sous le titre de « Sculpture en Mouvement ».

 

 

En 1947, Pierre Dusio, fondateur de Cisitalia, voulait que son ingénieur Giovanni Savonuzzi lui conçoive «  une voiture large comme une Buick, aussi basse qu'une voiture de Grand Prix, avec le confort d'une Rolls-Royce et la légèreté de la monoplace maison la D46. ».  Comme sur cette voiture de course, le modèle sport est bâti sur un châssis tubulaire qui, à l’époque, était une solution inédite et avant-gardiste. Savonuzzi utilisa aussi une soufflerie pour étudier et travailler l'aérodynamisme des différents prototypes de carrosseries.

 

 

L'exécution de la carrosserie du prototype est confiée à Alfredo Vignale, collaborateur des « Stabilimenti Farina ». Fabriquée en aluminium et façonnée à la main, la voiture ne pèse que 777 kg. Dusio est enchanté par le prototype de Vignale et lui accorde immédiatement les garanties financières pour qu'il crée son propre atelier de carrosserie. Le nouvel artisan indépendant Vignale n'arrivant pas à satisfaire la demande, Dusio confie à Pinin Farina la suite de la fabrication et obtient des résultats vraiment spectaculaires. Pour la première fois au monde, les nouveaux concepts de légèreté et d'aérodynamisme sont utilisés pour obtenir une harmonie parfaite entre les lignes et les volumes qui seront reproduits fidèlement sur les modèles de série.

 

 

La ligne du capot de la Cisitalia 202 est plus basse que celle des ailes avant. De larges portières facilitent l'accès à un intérieur revêtu entièrement en cuir. Les flancs, tout en courbes et en rondeurs, s'intègrent parfaitement avec les formes fluides donnant un ensemble des plus harmonieux et d'un équilibre qui fera école. La Cisitalia 202, voiture polyvalente, est imbattable tant dans les épreuves routières les plus importantes que dans les concours d’élégance les plus relevés.

 

 

Animée par un moteur Fiat 4 cylindres de 1 089 cm3 développant entre 50 et 60 ch selon les variantes, cette merveille roulante, légère, racée et aérodynamique peut atteindre la vitesse de 168 km/h. En 1948 une version de 75 ch la propulse à plus de 175 km/h. La Cisitalia coûtait 6 300 US$, soit le double d'une Cadillac coupé Série 62. Ce coût très élevé n'empêcha pas Max Hoffman, l'importateur américain de New York, de vendre plusieurs exemplaires de ce majestueux coupé sport, dépourvu de pompe à essence et dont l'alimentation se faisait étrangement par gravité.

 

 

Malgré sa grande beauté, la Cisitalia n'a pas connu une très longue vie. En effet, Dusio après avoir versé une importante caution à l'État français en 1949 pour libérer le père de son ami Ferry Porsche, Ferdinand Porsche, retenu comme prisonnier de guerre, s'était engagé dans un coûteux projet de voiture de Grand Prix à 4 roues motrices. Sa société Cisitalia fut mise sous administration judiciaire suite à de grosses difficultés financières et il émigra en Argentine où il créa la « Société d'Exploitation Cisitalia. » La production de la voiture cessa en 1952, après un total de 172 voitures, dont 153 réalisées par Pinin Farina. Les autres modèles sont signés Vignale,  Castagna, Stabilimenti Farina, Allemano, tous de fameux carrossiers turinois.

 

1947 Cisitalia 202 SMM Spider Nuvolari by Stabilimenti Farina - Photos : Gooding & Company