Chrysler Newport (1964)

1964 Chrysler Newport Sedan - Photo : Hemmings

 

Publié par Philippe Baron le 15 juillet 2014.

 

Le nom « Newport » apparaît pour la première fois chez Chrysler en 1940 au Salon de New York lors de la présentation d’un concept-car qui se voulait une interprétation moderne d’un style ancien. Le nom « Newport » est ensuite réutilisé pendant les années 50 pour désigner un coupé à toit rigide.  Chacune des séries, soient la Windsor, la Saratoga et la New Yorker, offrait une Newport avec hard-top dans son catalogue. Ce n’est qu’à partir du millésime 1961 que la Newport intègre la gamme Chrysler en tant que modèle bien spécifique.

 

1964 Chrysler Newport Convertible - Photos Future Classics NJ

 

Les modèles Newport 1961 arboraient pour la première et dernière fois les extravagants ailerons que le designer Virgil Exner n’avait cessé de faire grandir depuis le milieu des années cinquante. Chrysler avait adopté la carrosserie monocoque avec des pièces non plus maintenues par des boulons mais grâce à des soudures. La calandre de la Newport était de forme trapézoïde inspirée de celle des Chrysler 300 lettrées.  La Série Newport, remplaçant la Série Saratoga et venant combler le vide laissé par la disparition de la DeSoto, représentait les modèles d’entrée de gamme mais elle bénéficiait aussi de nombreuses options dont les sièges avant pivotant automatiquement dès que la portière s’ouvrait.  Cette option avait été offerte, pour la première fois sur la Chrysler 300E et sur les autres Chrysler en 1959.

 

 

Dès 1962, Elwood Engel, le remplaçant de Virgil Exner, va de changements importants au niveau du style avec des ailerons qui deviennent de simples plis dans la tôle, soulignés par une baguette chromée. La Newport est redessinée en 1963, comme les autres Séries de Chrysler.  Le modèle Windsor reste pratiquement inchangé lorsque la présentation des modèles 1964 a lieu le 20 septembre 1963. La grille avant arbore maintenant un emblème centré, les moulures latérales sont légèrement plus massives et à l’arrière, les feux sont repositionnés encore plus aux extrémités.

 

 

La gamme Newport 1964 était constituée d’une berline 4 portes, d’une berline 4 portes avec hard-top , d’un coupé hard-top 2 portes, d’un cabriolet 2 portes et de deux versions station-wagon, une à 6 places et l’autre à 9 places. Pour la motorisation, les Newport étaient équipées de série d’un V8 de 361 pouces cubes (5.9 l) de 265 ch à 4 400 tr/mn et d’une boîte automatique à 3 rapports. La Newport, étant la proposition Chrysler de base, il fallait se plonger dans le catalogue des options pour bénéficier de la direction assistée, du freinage assisté, des sièges et vitres électriques, le verrouillage automatique des portes, la climatisation, etc.

 

 

Toutes versions confondues, la Chrysler Newport 1964 fut produite à 85 183 exemplaires, comprenant 6 761 station-wagons, 65 667 berlines, 10 579 coupés et seulement 2 176 cabriolets.