Chevrolet (1946-1948)

1946 Chevrolet Fleetmaster - Photos : Classic-Car TV

 

Publié par Philippe Baron le 13 août 2013.

 

Dans l’immédiat après-guerre, la pénurie d’automobiles, ou plutôt l’incroyable demande des acheteurs, arrange les affaires de tous les constructeurs. Pourquoi changer des modèles qui se vendent comme des petits pains ? Chevrolet, premier constructeur américain en 1946, ne fait pas exception à la règle en arrivant sur le marché avec des modèles d’avant-guerre restylés.

 

 

Pour le millésime 1946, les dénominations changent. La Master DeLuxe est remplacée par la Chevrolet Stylemaster Six (série DJ) et la Special DeLuxe par la Fleetmaster Six (série DK). Au catalogue figure également la Fleetline Six qui est une sous-série de la Fleetmaster.

 

 

Les Stylemaster restent les parents pauvres de la gamme avec peu de chromes et une sellerie sans raffinement. Elles sont représentées par une berline 4 portes, une 2 portes et deux coupés. Les Fleetmaster ont au contraire une sellerie luxueuse et trois longues barrettes chromées horizontales fixées sur les ailes avant et arrière. Parmi les cinq types de carrosserie figurent une « convertible » et une « station wagon ». Les Fleetline sont proposées en deux versions : « Sport Master Sedan » 4 portes/6 places et « Aero Sedan » 2 portes/6 places. Elles se distinguent par leur ligne fastback.

 

 

Les caractéristiques générales extérieures des Chevrolet 1946 conservent les spécificités du modèle de 1942 avec quelques petites innovations. La grille de calandre diffère : elle présente cinq grosses barres dont les deux inférieures sortent de la grille et se prolongent sur les ailes. Les feux de position sont à nouveau déplacés et se retrouvent en bas de la grille, placés à ses extrémités. Les voitures arborent un nouvel emblème Chevrolet qui fait place à un motif totalement resserré.

 

 

Pour 1946, les mécaniques ne changent pas. Sous le capot, l’inusable 6-cylindres en ligne du nom de « Stovebolt Six » aux soupapes en tête de 3.5 litres délivrant 90 ch à 3 300 tr/mn, continue son service. Ce bloc défini dans ses grandes lignes en 1929 avait été en partie revu en 1937. Il est associé à une boîte de vitesses manuelles à 3 rapports.

 

 

Les nouvelles Chevrolet, chez les concessionnaires le 8 février 1947, restent identiques à celles du millésime précédent. Quelques minimes modifications sont à noter dont la grille de calandre à quatre grosses barres qui remplace la précédente et dont la barre supérieure est engravée Chevrolet. Les modèles 1948 resteront inchangés. La clientèle avide de nouveautés devra attendre janvier 1949 pour voir arriver les grands changements tant attendus.

 

 

Production :


Stylemaster : 1946 : 169 963 unités  - 1947 : 193 021 unités – 1948 : 171 593 unités.

Fleetmaster : 1946 : 162 632 unités – 1947 : 264 584 unités – 1948 : 248 778 unités.

Fleetline : 1946 : 65 437 unités – 1947 : 213 938 unités – 1948 : 295 621 unités.


Production totale Chevrolet :


1946 : 397 104 unités.

1947 : 695 986 unités.

1948 : 775 982 unités.


Pendant ces trois années, Chevrolet est resté le premier constructeur américain.


Brochure 1946

Du site Oldcarbrochures.org

Brochure 1947

Du site Oldcarbrochures.org

Brochure 1948

Du site Oldcarbrochures.org