Cadillac DeVille (1967-1968)

1968 Cadillac Hardtop Sedan de Ville - Photos : Phantomas 1000

 

Publié par Philippe Baron le 8 juin 2014.

 

Pour 1967, Cadillac, plus que jamais au sommet de l’automobile de haut de gamme, redessine entièrement son modèle DeVille. Tous les panneaux de carrosserie sont nouveaux. Les lignes rectilignes ne présentent aucune courbe et la calandre, les phares et les ailes avant semblent être projetés en avant dans un mouvement dit « Leaning Forward ». Sa longueur de 5.71 m est toujours aussi impressionnante.

 

 

Le correcteur d’assiette automatique est proposé en option alors que le régulateur de vitesse et la colonne de direction réglable en inclinaison sont désormais montés en série. La liste d’équipements est évidemment très riche avec la direction assistée, la climatisation et les vitres et sièges à commande électrique. Parmi les options figurent les systèmes d’éclairage « Twilight Sentinel » et « Guide Matic ». Apparu en 1959 sur la Serie 62, le « Twilight Sentinel » permet l’allumage automatique des feux dès que la lumière du jour se met à baisser et, contact coupé, laisse les phares allumés pendant 90 secondes, bien utile dans des endroits peu éclairés. Le système « Guide Matic » est l’évolution de l’ « Autronic-Eye » datant de 1954. Il permet le basculement automatique des feux de route en feux de croisement lorsqu’un véhicule arrive en sens inverse, mais aussi si le conducteur suit un autre véhicule.

 

 

La gamme des modèles DeVille conserve ses quatre modèles : le Coupe DeVille (5 392 $, produit en 52 905 exemplaires), la hardtop Sedan DeVille (5 625 $, produite en 59 902 exemplaires), la Sedan DeVille (5 625 $ également, mais produite en 8 800 exemplaires) et le Convertible Coupe DeVille (5 608 $, produit en 18 202 exemplaires). La part de marché des DeVille baisse légèrement à 66 %, du fait de l’arrivée de deux modèles encore plus luxueux : la nouvelle Fleetwood Brougham et la nouvelle Eldorado.

 

 

Les modèles de 1968 sont adaptés aux nouvelles normes de sécurité passive imposées au niveau fédéral, avec la mise en place de pare-chocs spécifiques, la dissimulation des essuie-glaces sous une lèvre du capot (ce qui nécessite d’allonger le capot de 16,6 cm) et le montage des feux d’encombrement latéraux. Ils sont équipés d’appuie-tête sur les sièges avant. Le couvercle du coffre est modifié pour faciliter le chargement. Le moteur, réalésé à 7,7 litres, développe 375 ch et satisfait les nouvelles normes anti-pollution (mais le système d’air conditionné consomme à lui seul 12 ch). 

 

 

La gamme des modèles DeVille conserve ses quatre modèles : le Coupe DeVille (5 552 $, produit en 63 935 exemplaires), la hardtop Sedan DeVille (5 785 $, produite en 72 662 exemplaires), la Sedan DeVille (5 785 $ également, mais produite en 9 850 exemplaires) et le Convertible Coupe DeVille (5 736 $, produit en 18 025 exemplaires). Les modèles DeVille représentent 77 % des ventes de Cadillac, dont 34 % pour la seule hardtop Sedan.

 

Photos : That Hartford Guy