1961 Chevrolet Corphibian

Modèle amphibie unique basé sur une Chevrolet Corvair 95 construit par Chevrolet Engineering and Hulten-Holm & Co.

1950 Chrysler Royal Town & Country Station Wagon

1977 Cadillac Seville

Le Curé de Rainneville

En 1891, Panhard et Levassor commencèrent à produire des automobiles pour la vente. L’une d’entre elles fut acquise en seconde main par l’Abbé Gavois en 1895, curé de Rainneville près d’Amiens qui fut sans doute le premier ecclésiastique automobiliste. Le premier acheteur de cette voiture était Emmanuel Buxtorf, mécanicien à Troyes, qui en avait pris livraison le 4 décembre 1891. C'était la cinquième voiture commercialisée neuve par Panhard et Levassor. Le curé de Rainneville se servira de cette voiture jusqu’en 1932, parcourant 40 000 km à une vitesse moyenne de 12 km/h. Ce fut donc pendant très longtemps la plus vieille voiture du monde en usage courant. 


En 1911, l’Abbé Gavois remporta le concours du journal "L'Auto" qui recherchait alors la plus vieille voiture en circulation. Il écrivit en présentant sa candidature : "Cette solide vieillesse devrait suffire pour l'imposer au respect des spectateurs. S'il en est des sages qui savent y reconnaître un critère de valeur, il en est des sots qui sont toujours portés à plaisanter sur ce qui est démodé. Ma voiture passe gravement au milieu de ces rires dédaigneux qui ne font tort qu'à leurs auteurs. Je ne suis pas ambitieux. Je n'aime pas la gloire et je le prouve en préférant ma vieille voiture à une voiture Rochet-Schneider que je possède également et que je laisse reposer dans ma remise". Pour l’occasion, l’Abbé Gavois et sa voiture surnommée affectueusement Antoinette firent un tour d’honneur autour de l’Arc de Triomphe. Par la suite Panhard se servira de cette histoire à des fins publicitaires. Le curé de Rainneville en fera don dans les années trente à l’Automobile Club de Picardie qui en est toujours possesseur. 

1952 Cunningham C-3 Coupe