BMW Z8 (1999-2003)

Crédit Photo : Arnaud Taquet

 

Publié par Philippe Baron le 18 juin 2013.

 

Présentée à l’automne 1999 au Salon de Francfort, l’exclusive BMW Z8 est un hommage appuyé à la légendaire BMW 507 de 1956. D’une grande présence physique et diablement performante, la Z8 réussit un coup médiatique pour sa promotion en accédant au rang convoité de voiture de James Bond .Pilotée par Pierce Brosnan, elle figure dans le 19ème James Bond intitulé «  The World Is Not Enough ».

 

Pierce Brosnan & BMW Z8

 

Après dix années de présence au sein de la gamme BMW, la Série 8 voit la fin de sa production prévue pour 1999, et se pose donc la question de son éventuel remplacement. Plutôt que de lancer un nouveau modèle de coupé haut-de-gamme dans le prolongement de la 8, BMW prend la décision de donner une héritière à l'une des plus mythiques automobiles à avoir alors jamais été produites par la firme bavaroise : le roadster 507. Présentée en 1956 et produite jusqu'en 1959, la BMW 507 n’a été construite qu’à 252 exemplaires, un échec commercial en raison de son prix astronomique.

 

Crédit Photo : Arnaud Taquet

 

La filiation esthétique entre la 507 et la Z8 est très prononcée : mêmes proportions générales, avec un habitacle reculé derrière un immense capot moteur, ouïes latérales similaires, face avant très proche malgré la remise au goût du jour, etc. La ligne néo-rétro est due à Henrik Fisker sous la supervision du nouveau chef du style BMW, Chris Bangle, qui en parle en évoquant « à la fois des formes sexy et la musculature d'un animal en mouvement ».

 

 

Pour animer son nouveau sommet de gamme, BMW décide de s'en remettre à son moteur le plus reconnu du moment, son V8 spécifiquement revu et modifié par sa branche Motorsport équipant la M5 E39. Aucune modification notable n'est apportée au groupe motopropulseur de la M5 en vue de sa greffe dans la Z8. Le V8 de 4,9 litres de cylindrée développe toujours une puissance de 400 chevaux à 6 600 tr/min pour 51 mkg de couple à 3 800 tr/min.

 

 

En ce qui concerne la transmission, là aussi, les organes mécaniques de la M5 sont repris pour la Z8. On retrouve la boîte de vitesses à six rapports issue de la 540i, avec les mêmes rapports de boîte et toujours associée à une commande manuelle ; la seule différence notable la concernant tient dans le rapport de pont, plus court que celui de la M5, un choix destiné à favoriser la vigueur des accélérations, et ce au détriment de la vitesse de pointe (250 km/h). En revanche, la Z8 ne dispose plus d'un pont arrière à différentiel autobloquant, comme c'était le cas pour son aînée, au profit d'un système électronique DSC de contrôle de traction et de trajectoire.

 

 

Contrairement à la M5, qui est la dérivée sportive d'une berline de grande série, la Z8 est une création originale et bénéficie donc d'un châssis inédit, entièrement créé pour l'occasion. Celui-ci se compose d'un treillis en aluminium, habillé de tôles, également en aluminium, qui y sont vissées. Cette technique dite Space Frame permet au squelette de la Z8 de ne peser que 230 kg. En ce qui concerne ses liaisons au sol, la Z8 dispose à l'avant de suspensions à jambe et triangle oblique, entièrement nouvelles. Pour le train arrière, le roadster récupère en revanche l'essieu multibras en provenance de la 750i de la génération E38, ainsi que son système de freinage.

 

 

Commercialisée en 2000 au tarif de 820 000 francs français, soit environ 130 000 €, la Z8 devait être pour BMW un modèle prestigieux et exclusif. Sa production a donc été ainsi limitée volontairement à 5 000 exemplaires par le constructeur, un quota finalement porté à 5 703 unités. En novembre 2002, l’Alpina prend le relais avec son « Roadster V8 » jusqu’en octobre 2003. Le roadster Alpina se distingue de la Z8 originelle par des jantes à 5 branches au dessin spécifique, une transmission automatique BMW Steptronic à 5 rapports dont les commandes sont situées sur un nouveau volant, des suspensions plus souples et un moteur ramené à 4.8 litres (381 ch mais avec un couple supérieur de 53 mkg). Il sera produit à 555 exemplaires dont 450 pour le marché US.

 

BMW Alpina Roadster