BMW X3 (2003-2010)

 

Publié par Philippe Baron le 19  août 2014.

 

Suite au succès du X5, BMW présente en 2003 le concept X3 au salon de Detroit. Produit sur les chaînes d’assemblage de l’usine autrichienne de Magna Steyr, le X3 est commercialisé dès janvier 2004. Pionnier sur le segment des SUV compact « premium », le BMW X3 en devient la référence et ne rencontre pas de réelle concurrence avant l'arrivée quasi-simultanée des Audi Q5, Volvo XC60 et autres Mercedes-Benz GLK en 2008.

 

 

Au premier coup d’œil, il n’est pas évident de faire la différence entre un X3 et un X5. Moins long de 10 cm (4.57 m contre 4.67 m), le X3 se démarque du X5 par des prestations routières plus incisives grâce à son poids moins élevé. Les moteurs 6-cylindres sont accouplés à une boîte manuelle à 6 rapports (boîte automatique en option) et à la transmission xDrive qui, via l’électronique, répartit le couple en fonction de l’adhérence. Le comportement sur sol mouillé est alors impérial, d’autant que le conducteur demeure sous le contrôle de l’électronique et du système de contrôle de stabilité DSC (Dynamic Stability Control). Concrètement, le système xDrive répartit le couple entre les trains avant et arrière suivant les conditions d'adhérence. Ainsi, en conditions normales de roulage la répartition est de 40/60 (40 % du couple est transmis aux roues avant contre 60 % aux roues arrière) mais elle peut passer à 50/50 voire 0/100 dans les conditions les plus critiques. Le principal avantage de ce système est de corriger les dérives liées au sous-virage ou au survirage.

 

 

Dans tous les cas, le BMW X3 (code interne E83) offre six airbags et la climatisation manuelle. La finition Confort dispose de la climatisation automatique et du volant multifonction. La ‘Luxe’ ajoute cuir, GPS, bois précieux. La Sport reçoit les phares bi-xénon, les projecteurs directionnels et de l’aluminium à la place du bois. Au lancement, deux motorisations sont disponibles : un 6-cylindres en ligne essence, de 3 L et 231 ch (3.0i) et un 6-cylindres Diesel, de 3 L et 204 ch (3.0d). Elles sont rapidement rejointes par un 6-cylindres en ligne essence, de 2,5 L et 192 ch (2.5i) et un 4-cylindres Diesel, de 2 L et 150 ch (2.0d). Puis, la gamme est complétée en 2005 par un 4-cylindres essence de 150 ch (2.0i).

 

 

Le BMW X3 subit une concurrence de plus en plus pressante, notamment avec l'arrivée du nouveau Toyota RAV4 et du Land Rover Freelander 2 aux prétentions revues à la hausse. Déjà, le BMW X3 a vu ses ventes baisser de 20,4% en France au cours des cinq premiers mois de 2006. Pour conserver son leadership sur le segment des SUV compact, BMW décide d’effectuer quelques retouches avec un léger restylage. Sur ce plan, le BMW X3 oublie les massifs pare-chocs noirs de l'ancienne version au profit de boucliers plus travaillés et partiellement peints. Optiques et calandre sont également retouchées, comme les feux arrière.

 

2007 BMW X3

 

Commercialisé fin septembre 2006, le BMW X3 restylé conserve ses 2.0 l essence et diesel à 150 ch, tous les autres blocs reçoivent leur dose d'anabolisants. Ainsi, les six cylindres essence 2.5 et 3.0 passent respectivement de 192 à 218 ch et de 231 à 272 ch. En diesel, le 3.0d voit sa puissance augmenter de 204 à 218 ch, tandis qu'apparaît une version 3.0sd à double suralimentation (Variable Twin Turbo) développant 286 ch. Avec pas moins de 580 Nm de couple, le six en ligne biturbo propulse le X3 de 0 à 100 km/h en 6.6 secondes.

 

 

En 2007, la plupart des blocs d’ancienne génération disparaissent à l’exception des 2.0d et 2.0i. 2008 et 2009 marquent l’arrivée de motorisations plus sobres avec l’abandon du 2.0d de 150 ch au profit d’un nouveau 2,0 l diesel décliné en deux puissances, 143 et 177 ch. En effet, comme de nombreux modèles de la marque, le X3 reçoit des aménagements visant à réduire les consommations de carburant. Des volets actifs modifient l’aérodynamisme, la pompe à eau est débrayable et les pneus sont à faible résistance aux roulements. Toute la gamme adopte par ailleurs la nouvelle dénomination xDrive propre aux modèles quatre roues motrices de la marque.

 

 

Au mois d’août 2010, après 605.498 exemplaires produits, la fabrication du X3 E83 s'achève chez Magna à Graz. Le nouvel F25 prend la suite à Spartanburg (USA) avec une ligne dont les designers de BMW se sont principalement attachés à dynamiser.

 

2010 BMW X3 F25