BMW Série 3 (E21) (1975-1983)

BMW 320i

 

Publié par Philippe Baron le 26 mars 2015.

 

En mai 1975, la Série 3 de BMW prend la succession de la BMW 2002, reprenant la plupart de ses caractéristiques, tout en lui ajoutant de nombreuses évolutions, notamment au niveau des moteurs. La série 3 était à cette époque le plus petit modèle fabriqué par BMW, avant que la place ne soit prise par la Série 1 en 2004.

 

1978 BMW 316

 

La première série 3 est apparue en 1975 en remplacement des 1502, 1602, 1802 et 2002 (E10/E20), dont elle reprenait certaines motorisations. Les lignes extérieures de cette 2 portes sont signées Paul Bracq. La sécurité passive n'a pas été oubliée avec des zones de déformations et une structure d'habitacle renforcée. Le freinage est assisté et puissant ; les trains roulants sont améliorés par rapport à la série 02. Les premiers modèles sont les 316 90 ch, 318 98 ch, 320 à carburateur 109 ch et la 320i à injection mécanique Bosch K-Jetronic de 125 ch, toutes équipées du moteur 4 cylindres M10. Très vite la série 3 E21 s'impose comme la référence des berlines compactes.

 

BMW 320i Coupe
BMW 320i Coupe

 

Un nouveau moteur 6 cylindres 1 990 cm3, de conception nouvelle à dimension compacte, est introduit en 1977 sur la 320, ce moteur à carburateur développe alors 122 ch en remplacement de la 320 4 cylindres. Puis un deuxième bloc 6 cylindres vient chapeauter la gamme, un 2 316 cm3 à injection K-Jetronic de 143 ch sur la 323i. Ce modèle atteint les 190 km/h et effectue le 0 à 100 km/h en 8,3 s.

 

BMW 320i Coupe

 

Un léger restylage est réalisé en 1979. La jupe avant perd sa forme arrondie et devient plus agressive, les custodes et joncs inférieurs de vitres latérales sont différents, le monogramme arrière abandonne la plaque en plastique pour être directement appliqué sur la malle, les rétroviseurs chromés disparaissent pour être remplacés par des rétroviseurs en plastique noir, les feux arrière intègrent désormais des feux antibrouillard. Dans l'habitacle, la console centrale est modifiée et le bloc de chauffage est simplifié. La planche de bord et l'instrumentation diffèrent légèrement. Les trains roulants, le freinage, la transmission, les réservoirs à carburant et le circuit de refroidissement reçoivent eux-aussi des évolutions.

 

BMW 318 Coupé

 

Les modèles les plus puissants, 320i, 320/6 et 323i s'identifient du premier coup d'œil grâce à leur calandre à 4 phares avec monogramme avant, bien que certain modèles 4 cylindres en ont également été équipés en seconde monte. La 323i possède en plus une double sortie d'échappement, des freins à disques avant ventilés et à disques plein à l'arrière, des jambes de force et des barres stabilisatrices de plus gros diamètre. De nouveaux garnissages intérieurs font leur apparition en 1980 en remplacement des anciens, la forme des appuie-têtes est également revue.

 

1979 BMW 323i - Photol : Wouter Bregman

 

En 1980, le moteur 1 573 cm3 de la 316 est remplacé par le 1 766 cm3 de la 318 mais avec une puissance moindre de 90 ch. Alors que la 318 est remplacée par la 318i de 105 ch (toujours avec l'injection mécanique K-Jetronic). La 315 fait son apparition en bas de la gamme en reprenant le moteur 1 600 cm3 de l'ancienne 316 avec une puissance ramenée à 75 chevaux. Fin 1982, la nouvelle série 3 E30 remplace l'E21, seul le modèle 315 perdure jusqu'en 1983.

 

BWW 320 Cabriolet - Photo : dl5fr.de

 

Certains modèles étaient équipés en option de jantes monobloc en alu de type BBS ou Alpina en 13 pouces. Une boîte de vitesses 5 rapports avec la première en bas à gauche, dite "sport" pouvait équiper en option la 323i. Un pont à différentiel autobloquant à 40 % sur les premiers modèles puis à 25% était également proposé La direction assistée, la climatisation, un toit ouvrant, une boite de vitesse 5 rapports dite " économique", une boite automatique 3 vitesses, des sièges sports Recaro, différents volants, des phares antibrouillard, des lave-phares, des sièges en similicuir pouvaient également équiper les véhicules de la gamme.

 

1978 BMW 323i Baur Cabrio - Photo : Ralf Christian Kunkel

 

Des modèles « découvrable » pouvaient être acquis en concession bien que réalisés par le carrossier Baur. À noter que les préparateurs habituels de BMW ont tous travaillé sur la E21 : Alpina, Hartge, AC Schnitzer. Au total, ce sont 1 354 961 Série 3 E21 qui ont été produites dont les deux tiers environ étaient des 4-cylindres. Cette première Série 3 est la première BMW produite à plus d'un million d'exemplaires.

 

BMW 316 - Photos : olaygazeteci.com
Photo : Adrian Makles