Bentley Azure (1995-2002) (2006-2009)

2001 Bentley Azure - Photos : Auctions Americ

 

Publié par Philippe Baron le 5 mars 2015.

 

Construite sur la base de l’imposante Continental R, la Bentley Azure, présentée en mars 1995 au Salon de Genève, est de loin le cabriolet le plus long du monde mais aussi le plus cher. Adulé à Beverly Hills, l’Azure est un modèle plus anachronique que jamais, poursuivant une tradition. Mais c’est aussi pour cela qu’il plaît aux quelques privilégiés qui ont les moyens de débourser plus de 330 000 €.

 

 

La célèbre carrosserie italienne Pininfarina, qui a une expérience sans équivalent dans la conception de cabriolets Gran Turismo, a été choisie pour concevoir la plate-forme de l'Azure à partir d'une quatre place Continental R. L’Azure est un cabriolet si colossale que le toit décapotable dessiné par Pininfarina et rangé dans le coffre mesure 2.10 mètres de long. Le faux châssis est soutenu par une croix en fibre de carbone qui maintient en place tous les éléments. Les carrosseries étaient assemblées par Pininfarina à Cambiano en Italie, dotées de leur capote et peintes puis expédiées à Crewe en Angleterre pour la finition. 

 

 

Cuir pleine fleur, ronce de noyer vernie, sièges électriques larges et profonds avec mémorisation, la Bentley Azure offre dans son habitacle ce qui existe de plus luxueux au monde en matière d’habitacle automobile. Une seule finition existe, mais une liste d’options sur mesure permet d’atteindre l’exceptionnel. Dernier vestige de l’époque où Rolls-Royce et Bentley faisaient partie de la même société, le cabriolet Azure, construit en grande partie à la main, possède le charme suranné de ses aïeuls.

 

 

Mesurant 5.30 mètres de long et pesant 2 610 kilos, l’Azure est motorisée par un V8 de 6.75 l avec un seul turbo. Ce groupe procure 406 ch aux roues arrière, via une boîte automatique GM à quatre vitesses. A l’image des coupés Continental R et T, le luxueux cabriolet Azure existe aussi en version sportive baptisée Mulliner avec le moteur qui revendique alors la puissance de 430 ch. Malgré sa forme non aérodynamique, l’Azure exécute le 0 à 100 km/h en 6.3 s et sa vitesse maximale est de 241 km/h.

 

2002 Bentley Azure Mulliner - Photos : Auctions America
2002 Bentley Azure Mulliner - Photos : Auctions America

 

Produit à 1 403 exemplaires entre 1995 et 2002, l’Azure fait un break pour réapparaître en 2006 toujours au prix faramineux de 338 705 €. Néanmoins remis au goût du jour, le cabriolet arbore une proue et une poupe modernisées s’inspirant de la Bentley Arnage. L’épaisseur de sa capote dissimule une isolation thermique et phonique de premier ordre. A l’intérieur, son luxe outrancier cache aussi des airbags latéraux avant, l’ESP et une rigidité de la structure revue à la hausse. Grâce à son puissant V8 de 457 ch, l’Azure file comme le vent fit de ses deux tonnes et demie.

 

 

Au Salon Automobile de Los Angeles en novembre 2008, Bentley dévoile la version ultime et encore plus opulente de l’Azure : l’Azure T. Elle est dotée d’une calandre inédite, de jantes exclusives de 20" et de prises d’air "Le Mans" à l’avant. Pour sa dernière année de production, le cabriolet de 2,7 tonnes s’offre un moteur 6.7 V8 bi-turbo de 500 ch pour un couple de 1 000 Nm, contre 450 ch et 875 Nm pour l’Azure classique. L’exercice du 0 à 100 km/h est ainsi franchi en 5,5 secondes et la vitesse maximale passe la barre des 288 km/h contre les 272 km/h du V8 de 457 ch. La courte carrière de la deuxième génération se termine en 2009 avec 716 exemplaires produits.