Alfa Romeo Giulietta Sprint Veloce Coupé (1956-1965)

1957 Alfa Romeo Giulietta Sprint Veloce - Photos : RM Auctions

 

Publié par Philippe Baron le 22 septembre 2013.

 

En 1954, Alfa Romeo introduit la Giulietta Sprint Série 750 carrossée par Bertone dont la formule est « petite voiture, grande performance ». Ce coupé de 1 290 cm3 est rejoint un an plus tard par les versions Berlina et Spider avec la même base technique, mais en 1956, une version plus puissante et performante est proposée : la Veloce ! Engagée en course, elle rencontre le succès avec des victoires de catégories obtenues dans la Coppa Dolomiti, au Tour de France, la Mille Miglia et un triomphe absolu à la Coupe des Alpes.

 

 

Dessiné par le centre de style Alfa Romeo et Felice Boano, le coupé Giulietta est fabriqué chez Bertone. La majorité de la production sera exportée aux USA.  Version musclée de la Giulietta Sprint, la Veloce, est équipée d’un 4-cylindres en ligne de 1.3 litre à deux carburateurs double corps Weber DC03 autorisant 80 ch à 6 500 tr/mn et 180 km/h en vitesse maximum. La puissance est augmentée à 90 ch en 1959.

 

 

Le moteur possède une culasse et un bloc en alu coiffés par une distribution à double arbre à cames en tête entraînée par une chaîne. Ses pistons sont bombés et ses chambres de combustion hémisphériques. Une boîte mécanique à 4 rapports au plancher est montée de série et fait très rare pour l'époque, les rapports sont synchronisés. La puissance est transmise aux roues arrière. Au niveau suspensions : roues indépendantes à l'avant avec ressorts hélicoïdaux, barre stabilisatrice et amortisseurs télescopiques, essieu arrière rigide avec ressorts hélicoïdaux et amortisseurs télescopiques. Les freins sont à tambours et sans assistance sur les quatre roues. Il faudra attendre plusieurs millésimes pour que des freins à disques soient montés de série sur les roues avant. Des jantes en tôle de 15 pouces chaussées de pneus 155 HR 15 sont montées de série.

 

 

Pour 1959, la série " 101 " en remplacement des types " 750 " fait gagner 10 ch de plus sur la Sprint Veloce alors que la Sprint normale passe à 80 ch. En 1962, la berline Giulia est commercialisée. Plus spacieuse, plus moderne et performante, elle fait profiter de sa technique les coupés Giulietta Sprint. Pour l'occasion, les Giulietta Sprint changent de nom en reprenant la dénomination " Giulia " et adoptent ses moteurs et boîtes (1,6 litres de 92 ch et BV5). Ce sont également les grands débuts des coupés Giulia Sprint GT, plus communément appelés " coupés Bertone ", dessinés avec maestria par Giorgetto Giugiaro alors à la Carrozzeria Bertone. En 1964, Alfa Romeo réintroduit pour le marché italien le coupé Giulietta Sprint 1300 doté pour l'occasion de freins à disques sur les roues avant en série. Mais cette commercialisation ne dure qu'une année, et elle s'éteint de concert avec la berline en 1965. Au total, près de 36 000 exemplaires de coupés Sprint et versions dérivées auront été produits dont 3 058 Giulietta Sprint Veloce.

 

1961 Alfa Romeo Sprint Veloce - Photo : Artcurial