Alfa Romeo Alfasud (1972-1983)

 

Publié par Philippe Baron le 8 février 2015.

 

Au milieu des années 1960, Alfa Romeo, entreprise semi-publique contrôlée par l’IRI (Istituto per la Riconstruzione Industriale) aborde une nouvelle phase de développement en relation avec la politique d’industrialisation de l’Italie du sud pour réduire son taux de chômage élevé et diminuer au moins en partie l’importante émigration des populations vers le nord. Le 29 avril 1968, à Pomigliano d’Arco près de Naples, est érigé un nouveau complexe industriel appelé Alfasud, nom que prendra sa première voiture produite en 1972. 

 

1972 Alfa Romeo Alfasud

 

Dans cette nouvelle usine, l’objectif est de produire une automobile moyenne mais dotée d’un contenu élevé de technologie et de style, et vendue à un prix compétitif. Alfasud se trouve toutefois comme les usines Alfa Romeo d’Arese ou du Portello confrontée à cette époque à une situation financière très difficile, accompagnée d’une action syndicale permanente dans les usines avec occupation des locaux, grèves, prise en otage et assassinat de dirigeants ou de simples ouvriers. Malgré ces innombrables problèmes, le modèle fait ses débuts au Salon de Turin 1971.

 

1973 Alfa Romeo Alfasud Ti

 

L’Alfasud se présente sous les traits d’une berline quatre portes deux volumes longue de 3.89 m avec un arrière fastback mais sans hayon, dessinée par Giorgetto Giugiaro. L'intérieur est celui d’une voiture peu coûteuse avec une qualité et un assemblage relativement modestes, notamment à cause de l'inexpérience des ouvriers dont la plupart d'entre eux étaient eux-mêmes ceux qui avaient participé à la construction de l'usine. La conception mécanique a été mise au point par l’ingénieur Rudolf Hruska, technicien de grande valeur qui avait auparavant travaillé pour Porsche et Volkswagen. Innovateur, il bouscule les traditions techniques de la firme milanaise en proposant un moteur à quatre cylindres opposés à plat (boxer) et la traction avant, la première de la marque.

 

1973 Alfa Romeo Alfasud Ti

 

Ce quatre-cylindres de 1 186 cm3, à arbres à cames en tête, refroidi par eau et accolé à une boîte à quatre rapports, affiche une puissance de 63 ch à 6 000 tr/mn, ce qui permet une vitesse de 150 km/h. La cylindrée est conservée mais avec 5 chevaux supplémentaires pour l’Alfasud Ti qui apparaît en 1973. Cette deux-portes se distingue aussi par ses spoilers avant et arrière, ses deux phares ronds et ses vitres de custode ouvrantes avec compas. La Ti inaugure une boîte à 5 rapports dont la gamme entière sera dotée à partir de 1976.

 

1973 Alfa Romeo Alfasud Ti

 

En 1975, la gamme Alfasud est complétée par la version break trois portes, la Giardinetta, et en 1976, par la version Coupé, l’Alfasud Sprint, dessinée aussi par Giorgetto Giugiaro et construite sur la base de la berline. Pour elle, la cylindrée est portée à 1 286 cm3 et la puissance à 76 ch avec une vitesse maximale de 165 km/h. En 1977, apparaissent les Alfasud Super aux finitions plus soignées, et un moteur 1,2 l de 63 ch ou 1,3 l de 68 ch. En 1978, la Ti  version 1.5 arrive avec un moteur de 1 490 cm3 85 ch qui équipe la Sprint et la 1.5 Super l’année suivante, tandis que la puissance de la 1.3 l passe à 71 ch.

 

1978 Alfa Romeo Alfasud Sprint

 

En 1980, toute la gamme est retouchée au niveau des carrosseries. La puissance des moteurs est également revue : le 1 351 cm3 à 86 ch et le 1 490 cm3 à 95 ch. En 1981, les Ti abandonnent la configuration 2 portes pour adopter celle à 3 portes avec hayon. Ce seront en réalité les premiers modèles Alfasud à être équipés d'un hayon. La Giardinetta, peu demandée, n’est plus proposée mais cette Alfasud deuxième série s’enrichit en 1982 de nouvelles versions, l’économique Junior avec un équipement réduit et le moteur 1,2 l de 68 ch, la Sprint Veloce 1.5 Trofeo et le haut de gamme : la Ti 1.5 Quadrifoglio Verde (QV) avec ses 105 ch et ses deux carburateurs double corps inversés.

 

1982 Alfa Romeo Alfasud Quadrifoglio Oro

 

En 1984, la production de l’Alfasud s’achève avec 951 928 exemplaires. Elle est remplacée par le modèle 33. Seule la Sprint survit dans ses versions 1.3 86 ch et 1.5 Quadrifoglio Verde 105 ch puis 1.8 118 ch en 1986 en perdant la marque Alfasud. Elle disparaît en 1989 avec une production établie à 116 552 exemplaires.

 

1982 Alfa Romeo Alfasud Ti Quadrifoglio Verde